IRG Documents Database and Compendium


Search and Download IRG Documents:



Between and , sort by


Displaying your search results

Your search resulted in 4 documents.


Report on the activities of the European Standardization Committee CEN/TC 38 'Methods of Testing wood preservatives'
1980 - IRG/WP 279 E
G Castan


Rapport sur l'activité du CNE/TC 38 'Méthodes d'essais des produits de préservation du bois'
1980 - IRG/WP 279
G Castan


Essais de collage de bois traités pour la réalisation d'éléments de charpente lamellées. (+ abstract dated September 1971, Influence du traitement de préservation sur le collage d'éléments de charpente lamellés collés et efficacité vis-a-vis de larves néonates)
1971 - IRG/WP 203
Le but du travail est de vérifier les propriétés générales d'une poutre lamellée collée après traitement des éléments la composant au moyen de formulations insecticides et fongicides commerciales à solvant clair dans les conditions les plus usuelles de fabrication. Les essences utilisées ont été: Epicéa - Pin sylvestre - Sapin de Douglas en planches rabotées de 80 cm de long, 14 cm de large et 20 mm d'é-paisseur, à environ 12% d'humidité, collées après traitement avec une colle de type résorcine - formol du commerce à raison de 6 éléments pour former une poutre expérimentale. Les produits de traitement ont été au nombre de 4, commercialisés -couramment utilisés sur le marché français. Ces produits seront appelés A - B - C - D. Ils appartiennent tous au type organochloré en solution dans un solvant organique, les adjuvants et solvants pouvant être différents. En général, les planches utilisées étaient débitées sur faux-quartier et comportaient essentiellement du bois parfait, la proportion d'aubier en bord état souvent peu importante. Une première mesure sommaire de l'absorption de chaque planche en produit de préservation a été effectuée par pesée. Les essais suivants ont été poursuivis après collage: Résistance à la délamination - Résistance de cisaillement en compression et pourcentage d'adhérence. Les essais biologiques ont porté sur la mise en présence des zones externes des poutres (zones aubieuses pour les essences à aubier distinct et attaquable) avec des larves néonates de Capricorne des Maisons. Les premiers résultats dépouillés permettent de penser qu'aux faibles doses utilisées les propriétés mécaniques des poutres restent satisfaisantes. Après observation du comportement des larves néonates, des dosages chimiques vont être effectués afin d'établir le seuil d'efficacité des quatre produits.
J Guillemain-Thévenot


Influence of preservative treatment on the glueing of the members of glued laminated frames and effectiveness with respect to newly hatched larvae of the house longhorn beetl
1971 - IRG/WP 203 E
The object of the work is to check the general properties of a glued laminated beam after treatment of the members composing it by means of commercial insecticidal and fungicidal formulations in clear solvent under the most common conditions of manufacture. The species used have been spruce, redwood and Douglas fir in planed boards of 80 cm long, 14 cm wide and 20 mm thickness at about 12% moisture content, glued after treatment with a commercial glue of the resorcinol-formaldehyde type at the rate of 6 laminates to make one experimental beam. The treatment products have been 4 in number, commercialized and readily available on the French market. These products will be called A-B-C-D. They all belong to the organochlorine type in solution in an organic solvent, the other material and solvents being allowed to be different. In general, the boards used were composite cut and comprised essentially of heartwood, the proportion of sapwood at the edge being often of little importance. A preliminary initial measurement of the absorption of the preservative product by each board was made by weighing. The following tests have been persued after gluing. Resistance to delamination - Resistance to shearing in compression and percentage of adhesion. The biological tests have been carried out by exposing newly hatched larvae of the house longhorn beetle on the external zones of beams (sappy zones for the species with sapwood distinct and susceptible to attack). The first results scrutinized permit us to think that with the weak amounts used the mechanical properties of the beams will remain satisfactory. After observation of the behaviour of the newly hatched 1arvae, chemical quantitative analyses are going to be undertaken in order to establish the threshold of effectiveness of the four products.
J Guillemain-Thévenot